Menu
Panier 0

Quel os choisir?

Publié par Karine Simard le

Saviez-vous que pour un chien, 60 minutes à mastiquer un os correspond à une dépense qui peut équivaloir à une marche en forêt de 3 heures? Bien sûr l'idée n'est pas de vous dire de ne plus faire bouger vos chiens mais qu'il existe d'autres activités importantes pour la santé mentale de ce dernier!

Je me fais poser souvent des questions sur ce qui est mieux pour faire mastiquer le chien… C’est une bonne question, car le chien a un besoin essentiel de mastiquer. La mastication libère des hormones apaisantes et augmente la dépense énergétique et mentale de l’animal. De plus cela nettoie ses dents, ce qui éloigne la nécessité de faire un détartrage…. et les maladies associées au tartre dentaire… sans oublier la mauvais haleine.

En fait, ce qu’il faut savoir c’est qu’il existe plusieurs options pour faire mastiquer un chien :  les os, les jouets interactifs, les bois de wapiti, les os en cuir brut, etc. Laquelle est la meilleure? Il convient d’évaluer chacune d’elle individuellement pour prendre une décision éclairée.

 Je vous parlerai dans cet article, des os.

Si vous tendez l’oreille vers dame nature, elle vous dira : le carnivore déchiquète sa proie, broie les os plus mous comme les vertèbres, les côtes, il n’aime pas particulièrement les os porteurs comme les fémurs, les rotules, car ils sont plus durs. C’est aussi ce que dit le vétérinaire Tom Lonsdale, un des fondateurs du mouvement du cru, il recommande des os mous comme justement les cous et ailes de volaille (poulet, dinde, canard), les vertèbres et les côtes. On peut donc classer les os en deux catégories : les os charnus et les os porteurs (aussi appelé récréatif). D’abord les os charnus doivent avoir au moins 30% de viande pour être considérés comme charnus. Cela le dit CHARNUS !!!! Le fait de digérer de la viande en même temps que l’os est généralement facilitant pour la digestion. Ensuite il y a les os récréatifs, ils contiennent peu ou pas de viande, sont généralement des os porteurs, comme les fémurs (communément appelé os à soupe). Ces os sont plus durs et sont plus enclins à briser les dents et causer des obstructions intestinales si le chien en avalent des bouts.

Le choix d’un bon os pour son chien n’est pas si évident, car il est variable selon chaque animal. Est-ce qu’il y a des risques à donner des os à son chien ? Dans la vie, le risque zéro n’existe pas… alors la réponse est oui, il y a des risques de casser des dents, d’obstruction intestinale, d’irritation du système digestif et d’étouffement. Est-ce que les risques sont élevés ? De par mon expérience et mes observations, si cela est fait en respectant certaines règles, ils sont minimes.

Alors comment faire pour concilier besoin de mastication et donner des os à mon chien de la façon la plus sécuritaire possible ?

Pour vous guider, voici les 10 commandements pour donner des os de façon plus sécuritaire :

 

  • Tout d’abord dans tous les cas, qu’ils soient broyés, gros, petits, il ne faut JAMAIS cuire les os… la cuisson rend l’os friable et très dangereux pour les perforations du système digestif et l’obstruction intestinale. Attention aux os retrouvés en boutique, ils sont parfois fumés à chaud ou cuits. Poser la question au conseiller sur place.
  • Idéalement nourrir son animal avec une alimentation crue. Un chien qui mange cru a déjà les enzymes, les bactéries pour mieux digérer les os. Je recommande donc, de commencer l’alimentation crue avec des mélanges qui contiennent des os broyés (mélange commerciaux crus) avant d’introduire les os entiers.
  • Choisir un os qui correspond à la grosseur de notre chien, assez petit pour ne pas qu’il s’étouffe… par exemple, je ne donnerais pas un cou de dinde (grosseur d’un 2 dollars de diamètre) à un chihuahua. Le fait d’écraser le cou de volaille avec une masse aide également à diminuer le risque.
  • Choisir des os charnus donc, des os qui contiennent au moins 30% de viande et commencer par ceux qui sont plus faciles à digérer, j’aime bien les cous de volaille. Ensuite on peut introduire les os plus gros selon la taille du chien comme les vertèbres avec de la viande.
  • Toujours surveiller l’animal quand il mange un os. Ne pas laisser l’os quand vous n’êtes pas là pour surveiller.
  • Observer votre animal, s’il vomi après avoir mangé des os, a de la difficulté à déféquer, a la diarrhée, réévaluer les os choisis et leur fréquence.
  • Si on donne des os porteurs comme les fémurs, le risque de briser des dents est plus élevé, il faut veiller à ce que le chien n’avale pas de bout d’os car ils sont plus gros et difficile à digérer et le risque d’obstruction intestinale est plus grand à ce moment. Le fémur coupé trop court peut également rester bloquer derrière les canines, nécessitant souvent une anesthésie pour le retirer.
  • Introduire les os graduellement, les premières fois que le chien reçoit un os, limiter la période de mastication à 15-30 minutes. Cela diminuera le risque de problèmes d’ordre digestif en donnant le temps au système de s’habituer.
  • Limiter l’aire d’alimentation afin de limiter la contamination bactérienne. Suggestion : donner l’os dans la cage, sur un tapis facile à nettoyer, ou à l’extérieur.
  • Soyez conscient que le fait de gruger un os apportera un grand bénéfice à votre animal tant physique que mental mais que les risques sont toujours là. Comme dans toutes les situations dans la vie, on prend des décisions éclairées en pesant le pour et le contre…

 

Enfin, je demeure disponible pour vous guider au besoin. Il est possible d’obtenir une consultation personnalisée au https://pattedeaubio.com/collections/consultation-en-alimentation-et-soins-holistiques/products/consultation-alimentation-et-soins-holistiques.

 

Lors de la formation comprendre l'alimentation crue vous avez également un vidéo sur les différents os à donner et ne pas donner. Pour vous plus de détails sur la formation : 

https://pattedeaubio.com/collections/formation-en-ligne/products/prevente-comprendre-lalimentation-crue-en-ligne

Pour les gens de la région de Québec, voir notre offre en os charnus:

https://pattedeaubio.com/collections/os-charnus

 

Au plaisir d'aider vos pitous à s'épanouir en santé!

 

Karine Simard, agronome, M. Sc.

Agronome-expert en alimentation animale

Pattedeaubio.com

 

 


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.