Menu
Panier 0

Doit-on varier la nourriture de notre chien?

Publié par Karine Simard le

Un des mythes bien ancré en alimentation canine est que l’on ne doit pas changer la nourriture de notre chien sous peine qu’il aille différents problèmes de digestion. On entend particulièrement cela quand on parle de croquettes… mais pourquoi ce mythe est si présent?

Quand on sait que la base dune bonne alimentation est la variété dans les ingrédients de qualité, il est difficile de comprendre d’où origine cette affirmation…

Mon message à moi, c’est variez, variez le plus possible que vous donniez des croquettes ou du cru. En effet, chaque aliment a ses forces et ses faiblesses mais justement si on reste toujours sur le même aliment, ses faiblesses peuvent créer des carences alimentaires plus ou moins sévères! Chaque source de protéine contient des acides aminés différents et si l’on donne seulement et toujours la même sorte de protéine exemple juste du poulet, on se retrouve en carencesd’acides aminés essentiels!

Bien sûr, il faut nuancer le tout, il faut varier dans les bons ingrédients et les bonnes nourritures.

 Dans le cas des croquettes voici quelques trucs :

  • Choisissez 2-3 compagnies de croquettes qui conviennent à vos critères de qualité.
  • Calculez les glucides des croquettes (voir la formation choisir une bonne croquette pour son chien) et essayer de demeurer dans les mêmes niveaux de nutriments en changeant de sac. Donc essayer d’avoir des niveaux semblables de protéine et gras.
  • Ne pas acheter de trop grosses quantités, limitez vous à des quantités qui vous permettent de changer à chaque mois de sac.
  • Si votre chien a tendance à avoir des selles molles durant les changements de nourriture, ajoutez des probiotiques à son alimentation, cela aidera.

Dans le cas du cru, voici les trucs :

  • Essayez d’avoir 4-5 protéines différentes par mois. Varier dans les types de viande, rouge, blanche, poisson.
  • Calculez les glucides de votre cru (voir la formation comprendre l’alimentation crue) et rester dans les produits avec les mêmes niveaux de glucides.
  • Assurez-vous d’avoir différents abats dans vos mélanges, cœur, foie, et les autres abats (gésier, rate, rognon, etc.).

 

Voilà ce n’est pas tellement compliqué mais la variété, c’est la base d’une bonne alimentation, c’est très très important!!!

Karine Simard, Agronome, M. Sc.


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.