Menu
Panier 0

L'impact de l'alimentation sur la santé de nos chiens

Publié par Karine Simard le

La qualité de l'alimentation est un des facteurs le plus important au niveau de  la santé de nos chiens. De plus, une alimentation  saine, adaptée à leur besoins et à leur nature, leur permet une croissance adéquate et un système immunitaire performant.

Il y a quelques milliers d’années, Hippocrate, considéré comme le père de la médecine, faisait la déclaration suivante : Que ton aliment soit ton remède et ton remède ton aliment. De nos jours, de plus en plus d’études démontrent l’importance de l’alimentation sur la santé. Parallèlement, on peut observer une multitude de problèmes de santé chez nos animaux de compagnie.  Chez le chien, les problèmes de peau, d’allergies, d’articulations, digestifs, urinaires et de cancer sont omniprésents. Plusieurs prétendront que ces problèmes ont une origine génétique, qu’ils sont dus  à la consanguinité et aux tares,  mais tout ne peut pas être lié à la génétique. Dans la plupart des problèmes de santé, il y a des facteurs  génétiques, mais également environnementaux comme l’alimentation qu’il ne faut surtout pas sous-estimer. A l’égard de ces faits, pour le mieux-être de nos fidèles compagnons, il est important de porter un regard critique face aux aliments qu’on leur donne.

Un système digestif ça ne ment pas!  Le chien omnivore ou carnivore? Un retour aux notions biologiques de base vous fera constater que  le chien est avant tout un carnivore. Par ailleurs,  il peut parfois être un omnivore opportuniste quand son environnement ne lui offre rien d’autre tout comme il est également, à notre grand désarroi, parfois aussi nécrophage…

Bien que pour diverses caractéristiques comme l’apparence ou le comportement, le chien ait évolué différemment  de son cousin le loup, les systèmes digestifs du chien et du loup sont à ce jour encore très similaires et présentent toutes les caractéristiques d’un animal carnivore. Ainsi, le chien possède des dents acérées à l’arrière et non des molaires plates comme les omnivores, des canines proéminentes, une mastication dont le mouvement demeure vertical et non latéral comme les omnivores, une absence d’amylase dans la salive (l’amylase étant l’enzyme favorisant la digestion de l’amidon des céréales chez les omnivores), un estomac dont le contenu est extrêmement acide (qui lui donne une excellente protection contre les bactéries) et finalement, un intestin court qui ne permet pas une digestion optimale des composantes végétales. Tous ces facteurs nous confirment que le chien est bel et bien un carnivore.  Un système digestif ça ne ment pas! 

 

Par définition, le régime alimentaire d’un carnivore doit être composé majoritairement d’aliments d’origine animale. En effet, son système digestif est conçu pour optimiser l’utilisation des nutriments contenus dans ces aliments comme la protéine et le gras. Le système digestif du chien  métabolise efficacement ces nutriments en énergie, tissus, enzymes, anticorps, etc.… Contrairement aux aliments d’origine animale, les aliments d’origine végétale comportent une faible proportion de protéine et de gras au profit d’une quantité importante de glucides. Les glucides ne sont pratiquement pas présents dans les aliments d’origine animale. En partant  de ce fait, il convient de se questionner sur l’alimentation de nos chiens. De quoi est  composée  leur  alimentation? De viande, d’abats et d’os ou de céréales et de grains? Animal ou végétal? La lecture de la liste des ingrédients figurant sur le contenant de l’aliment servi à votre chien est un élément clé de cette démarche.  Quelles sont les 5 premiers ingrédients de la formulation que vous lui donnez?  Sont-ils de composition animale ou végétale?

Le chien possède un système digestif carnivore et son régime devrait donc être composé majoritairement de produits d’origine animale.
Une analyse de la composition des ingrédients que vous servez à votre chien est un élément clé de la démarche vers une alimentation saine et naturelle.

La science de l’alimentation est complexe, maintenant que l’on a observé que le chien possède un système digestif carnivore et que son régime doit être composé majoritairement de produit animaux, portons un regard sur la qualité des protéines et des gras animaux que nous leur donnons.  L’exercice n’est pas facile, la liste des ingrédients est difficile à interpréter, viande, farines animales, sous-produits de viande, la qualité n’est pas la même selon les ingrédients utilisés.  À titre indicatif, un mélange de plumes, de becs et de pattes de poulet  a un contenu très élevé en protéine mais son utilisation par le chien sera très limitée en raison de leurs faibles digestibilités. Selon la nomenclature utilisée, les aliments d’origine animale peuvent contenir de la viande provenant des abattoirs, mais aussi des aliments provenant des usines d’équarrissage.

Dans certains cas, les aliments d’origine animale de faible qualité peuvent contenir des animaux malades ou blessés à l’abattage et /ou euthanasiés ou mort avant l’abattage… Une analyse sérieuse de la provenance et de la compréhension des ingrédients que vous servez à votre chien est donc aussi un élément clé de la démarche vers une alimentation plus saine et naturelle.

 Le système digestif du chien est conçu pour digérer plus efficacement une protéine animale crue plutôt que cuite.

 

Enfin bien que comportant des avantages comme la facilité d’entreposage, de transport et de manipulation, la fabrication des croquettes requiert un processus de cuisson qui détruit et dénature certains nutriments, comme la protéine, les gras et les vitamines. Le système digestif du chien est conçu pour digérer plus efficacement une protéine animale crue plutôt que cuite comme l’est  celle des croquettes. De cette philosophie, découle l’alimentation crue pour les chiens communément appelé BARF.

BARF
Biogically Appropriate Raw Food
RÉGIME À BASE DE NOURRITURE CRUE BIOLOGIQUEMENT ADAPTÉE AU CHIEN

Conscients des problèmes de santé croissants chez les chiens depuis l’apparition des croquettes, les vétérinaires Ian Billinghurst et Tom Lonsdale sont les principaux fondateurs de cette philosophie d’alimentation. À la base, cette alimentation est composée d’aliments frais, dans une proportion  déterminée de viande, d’os, d’abats et de légumes afin de fournir une alimentation équilibrée et le plus naturelle possible au chien. La viande fournit la protéine et le gras, les os apportent les minéraux, du collagène ainsi qu’un bon transit digestif,  les abats sont une excellente source de vitamines et de minéraux et les légumes en faible proportion apportent des fibres, des minéraux et vitamines.  Les os permettent également de maintenir une dentition propre exempte de tartre. Par ailleurs, il va sans dire que la qualité et les proportions des ingrédients servis dans ce type d’alimentation ont également une grande importance.  Des viandes de type non comestibles, des ingrédients en quantité trop importante ou trop faible peuvent également causer des problèmes de santé et des carences chez votre animal. Il est important de choisir soigneusement les aliments ou le mélange que vous donnerez à votre chien.

Une alimentation se rapprochant le plus possible de sa nature de carnivore, est un gage de santé pour votre chien.
                                             

Un bon niveau d’énergie, un poil lustré, l’absence de problèmes d’otites, de peau, d’allergies, une bonne musculature, un poids adéquat, des dents propres, une haleine fraîche et un système immunitaire fort sont autant de qualité que vous retrouverez chez un chien bien nourri. Enfin, en donnant  une alimentation saine et équilibrée à votre chien, vous obtiendrez en bonus, des cacas fermes en quantités limités, que demandez de plus!!!

Vous désirez en savoir plus sur l'alimentation canine, n'hésitez pas à vous inscrire à nos formations en alimentation!

 

Karine Simard, Agronome, M. Sc.

Expert-conseil en alimentation canine


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.